Maison blanche

Une maison blanche qui se décompose en trois cubes articulés suggérant l’ombre et la lumière.

Conçu comme un objet, le volume de la maison découpe et complète le paysage.

L’équilibre est obtenu par le dialogue entre les lignes horizontales de l’architecture et les rythmes verticaux du végétal.

Surface

  • 160 m2

Année projet

  • 1999

Département

  • Rhône

Photographe

  • © Gilles Aymard