Maison étirée

LAURÉAT 2013
LAURIERS DE LA CONSTRUCTION BOIS
LAURÉAT 2012
TROPHÉES BATIACTU

La maison s’organise à partir d’éléments (coffres en bois) installés parallèlement aux lignes de pente. Ils structurent à la fois l’espace domestique et le paysage environnant, autorisant des cadrages sur les vues lointaines.
En faisant écho aux murs de pierres dorées de la rue, ce dispositif spatial assoit la maison dans son site et autorise tous les parcours brouillant la limite entre l’espace intérieur et l’espace extérieur.
Par leur installation et leur contenance les coffres transformables intègrent toutes les fonctions et autorisent une grande modularité spatiale.
Les cloisons -soit pivotantes, soit rabattables, soit rétractables- organisent et divisent l’espace
Les meubles intégrés aux coffres définissent l’usage des pièces :
Coffres ‘ouverts’ : un même espace peut se transformer, d’une chambre devenir une buanderie ou un bureau selon que les meubles sortis des coffres sont un lit ou un bureau…
Coffres fermés : la fonction du lieu s’efface et perd son échelle domestique au profit du paysage. L’espace peut devenir contemplatif, zen, presque muséal.

Matériau

  • Béton, Bois et Métal

Surface

  • 180 m2

Année Projet

  • 2011

Département

  • Rhône

Photographe

  • © Studio Erick Saille